Archives de la catégorie ‘Electro’

Delayrium – Jah Acid Dub

Publié: 2011/04/29 par unlimitymusic dans Critiques, Electro
Tags:,

Cover de l'album

Avoir une identité propre est tellement difficile, de peur de ne pas vendre on en oublie l’essentiel : prendre du plaisir à jouer. Jah Acid Dub, bien que méconnu est loin de ce cliché du mec qui crache sur son talent pour faire comme tout le monde. Non non, lui c’est plutôt de la bonne dub alliée à de l’acid, un mélange détonnant qu’il obtient grâce à sa machine chouchoute la Roland TB303. Fort de ses talents de « créateur » il nous offre un album Delayrium aux sonorités diverses et variées tout en gardant les pieds sur terre avec des compo’ qui ne souffrent pas le surfait.

Écouter d’un seul trait, c’est ce que je peux conseiller de mieux puisque de cette manière on peut sentir les différentes influences que composent Delayrium. On peut passer par des sons plus reggae avec des voix samplées de rasta comme sur « Dub Prophecies » tout en passant par une intro aux allures de 8-bit sur « I Rule My Own Spirit In Dub » puis par moment on tombe carrément dans de l’ambient avec « In Control Dub » où les voix sont « prenantes », ne nous laissons pas attendrir puisque vient « Strictly Add Dub » qui est autrement plus psychédélique et un peu moins atmosphérique par son côté dynamique. Beaucoup de mots en -ique qui nous font dire que pour l’instant nous tapons dans l’art stratosphérique tout en évitant le côté excentrique en retombant dans le reggae avec « The Enlightened Way In Dub« . La force d’un dubbeur ne réside pas seulement dans son talent pur mais également dans les choix judicieux qu’il peut faire dans l’enchainement des pistes, là aussi c’est une réussite avec un combo « Higher Dub« , un très acid « Full Crisis Dub« , « Mr Bassie’s Version Galore » très ambient/atmosphèrique. Vous l’aurez compris, cet album Delayrium est une réussite et ce n’est pas les deux dernières pistes « Injection Dub » ou encore « Sacred Astral Dub » qui viendront me contredire.

La cohérence chez un artiste est devenue une denrée rare et lorsqu’en plus il possède sa propre empreinte musicale, on ne peut qu’applaudir ce genre de personne qui donne nettement plus de plaisir que les stars sur médiatisées ET il est français, comme quoi nous pouvons réellement être fier de nos artistes « éléctro ».

Méchet Jean

Tracklist :

01 – Dub Prophesies
02 – I rule my own spirit in Dub
03 – In Control Dub
04 – Strictly add Dub
05 – The enlightened way in Dub
06 – Higher Dub
07 – Full crisis Dub
08 – Mr Bassie’s Version Galore Dub
09 – Injection Dub
10 – Sacred Astral Voyage Dub

Another Dimension – 7even Sun

Publié: 2011/04/23 par unlimitymusic dans Critiques, Electro
Tags:,

Cover de l'album

Nous sommes samedi, jour de toutes les folies mais c’est également le jour idéal pour découvrir de nouveaux beatmaker puisque beaucoup d’entre vous vont se retrouver sur le dancefloor ce soir. Donc après avoir lu cette chronique, demandez à ce qu’on vous passe du 7even Sun dans votre discothèque parce que je peux vous assurer que vous ne trouverez pas autant de bons beats concentrés dans un CD. Cet Another Dimension montre bien que l’artiste vit dans une autre dimension, où le bon son est de rigueur.

Alors plutôt que balancer un trop plein d’informations, je vais vous donner les pistes à écouter obligatoirement dans cet album !

« Welcome« , la première piste nous met immédiatement en émoi avec son univers reposant on se laisse transporter par la douceur de la composition à tel point qu’en fermant les yeux, on se sent tout de suite mieux. Essayez pour voir !

« Mind Message » et son piano, un petit côté jazzy pas désagréable et qui rend super bien lorsque c’est concocté à cette sauce. Faut aussi dire que les petites parties vocales ajoutent un plus non négligeable.

« Secret Dream Island« , des vagues et des effets de vacances c’est un peu au goût du jour avec ce magnifique temps. Mais ne vous laissez pas endormir car la facilité n’est pas le mot d’ordre ici, des chants hispaniques et une guitare acoustique vous rendront la vie parfois plus belle donc si comme moi vous êtes enfermés au travail, mettez donc cette piste et kiffez.

« Electric Dog » un début ruisselant et nous tombons dans une sorte de 8-bit assez grave. Ça change d’orientation mais ça reste du lourd !

« Yesterday Night » avec son intro vocale très hip-hop des années 90 puis une montée en puissance sonore, on ne peut qu’adhérer lorsque l’on sait apprécier les bons beats.

« Akane Nakamushi » qui est LA piste de l’album (pour moi). La mélodie et la voix sont justes sublimes, avec ce côté très japonais c’est une compo’ qui serait un bon hommage au pays qui connait des événements tragiques ces derniers temps.

« Shamanism » et je terminerai sur celle-ci puisqu’elle est à mon sens la dernière grosse source de plaisir avec sa ligne instru’ vraiment excellente. Elle possède un petit côté intriguant et la fois apaisant.

J’ai donné mon avis sur uniquement sept pistes, cela ne veut pas dire que le reste est moyen. Non, loin de là … Mais à mon sens, si vous voulez vous éclater durant une soirée et bien ces sept là doivent faire parties de votre playlist pour profiter au maximum. 7even Sun démontre que même les beatmaker moins renommés savent faire des choses exceptionnelles. Après avoir écouté Another Dimension, vous aussi vous aurez un sentiment de fierté lorsque vous vous direz que cet artiste est français.

Méchet Jean

Tracklist :

  1. Welcome
  2. Light Blue Lights
  3. Mind Message
  4. OnDaWay
  5. Zombies Groove
  6. Secret Dream Island
  7. Feeling Good Today
  8. Electric Dog
  9. Levitation
  10. Golden Era
  11. Yesterday Night
  12. I Count The Stars
  13. Akane Nakamushi
  14. Fighting The Good Fight
  15. Shamanism
  16. Starving Artists
  17. Back With The Family

Pour plus d’informations :

Bust ‘Em Up – Dr Gonzo

Publié: 2011/04/19 par unlimitymusic dans Critiques, Electro
Tags:,

Cover de l'EP

Un premier album plutôt calamiteux et mal reçu par les amoureux de la house, Crookers refait son apparition avec un nouveau EP. Nouvelles collaborations et nouveau nom pour ce projet puisque l’association avec Savage Skulls, Neoteric et Waf Motif, ce Bust ‘Em Up du Dr Gonzo saura-t-il faire oublier un échec ?

En tout cas c’est quasiment le cas, musicalement c’est assez novateur et original même si on peut regretter la redondance de certaines parties « vocales » mais au moins les trois pistes qui composent cet EP sont capables de nous faire passer un assez bon moment. Et finalement c’est bien là le plus important !

Début du pardon pour son précédent massacre ou simple coup d’épée dans l’eau ? Il suffira de voir la suite de la carrière du duo italien.

Méchet Jean

Tracklist :

  1. Bust Em Up
  2. Get The Fuck Out Of My House
  3. Springer

Cet Ep sortira le 24 avril 2011 mais vous pouvez l’écouter dès à présent sur le site de Crookers.

Only The Lonely – UNKLE

Publié: 2011/04/10 par unlimitymusic dans Critiques, Electro
Tags:,

 

Cover de l'EP

 

Ce qui est sympathique avec le dimanche c’est que l’on peut se concentrer sur les chroniques puisqu’aucune news ne parait, nous devons être les seuls à travailler pendant le jour du seigneur mais comme je le dis toujours : rien n’est assez beau pour les lecteurs de Unlimity Music.

Alors de bon matin (midi quoi) me voici à écrire sur un collectif anglais de abstract hip-hop/trip-hop/dub, de quoi vous donner une migraine lorsqu’on y est réfléchi cependant en écoutant le dernier EP sorti de UNKLE, Only The Lonely, cela prend tout son sens.

Des sonorités issues de multiples voyages et des samples assez simple, de quoi éviter de surcharger les compositions. C’est ça la recette magique sur cette galette puisqu’on passe par toutes les émotions possibles et imaginables.

Tout d’abord « Money and Run » sur des airs psyché’ aux côtés indigènes, jusqu’à ce que les guitares et la batterie prennent possession de la ligne instrumentale. Vocalement Nick Cave vient donner de la gravité dans les lyriques qui se veulent poétique et agressive. « The Dog Is Black » une sorte de conte pour enfant poignant, chanté par Liela Moss. Nous avons le droit à un petit répit au beau milieu de cet EP avec la présence d’un morceau 100% dub, « Only The Lonely » vient donner un peu d’air avec ses beat apaisant mais énergique. On se laisse reprendre dans une spirale psychédélique avec « Wash the Love Away » compo’ efficace survolée par la voix de Gavin Clark. Pour finir cette release une chanson qui tombe à pic puisqu’il s’agit de « Sunday Song » si on peut dire que mon timing est parfait, que dire du travail effectuée sur cette piste dans laquelle Rachel Fannan nous envoie son trop plein d’émotion en pleine oreille ?

 

UNKLE démontre qu’on peut tomber bien bas (en ayant fait une soundtrack pour Twilight) et remonter aussi haut, enfin ça c’est dans mon estime évidemment. Enfin bref, un dimanche ne peut pas bien débuter sans l’écoute de cet EP.

 

Méchet Jean

 

Tracklist :

  1. Money and Run (Ft Nick Cave)
  2. The Dog Is Black (Ft Liela Moss)
  3. Only The Lonely
  4. Wash The Love Away (Ft Gavin Clark)
  5. Sunday Song (Ft Rachel Fannan)
  6. Money and Run (Radio Edit)

 

Mir – Ott

Publié: 2011/04/09 par unlimitymusic dans Critiques, Electro
Tags:,

 

Cover de l'EP

 

« Installez-vous dans votre canapé et laissez-vous transporter par la musique », ce serait l’excellent conseil que je pourrai vous donner pour écouter cette dernière création du grand (géantissime ?) producteur de Dub anglaise, à mon sens, puisque évidemment tout est relatif ! Si vous avez les mêmes goûts que moi en la matière, vous aurez sans doute reconnu Ott qui nous revient en cette année 2011 avec un petit format, un sept pistes qui porte le nom de Mir. On ne peut pas vraiment lui en vouloir de nous avoir fait patienter pratiquement trois ans, puisqu’il est sur pas mal de projet entourant les platines.

Visuellement c’est vraiment beau, enfin j’aime cette cover ! Je lui trouve un certain charme puis ça change pas mal des prédécesseurs.

Comme je vous le disais, sept pistes avec chacune des particularités et des sons différents, pour une fois je vais tenter de décortiquer chaque titre dans l’ordre de mes préférences.

« Squirrel and Biscuits« , à mes yeux c’est la chanson à écouter en priorité puisque son côté funk associé à des sonorités orientales est loin de laisser indifférent.

« Mouse Eating Cheese » un petit chant mythologique pour débuter puis ça part dans des beat et des chants assez incompréhensibles, un petit n’importe quoi musical qui fait forcément son effet.

« Adrift In Hilbert Space » car les petits oiseaux qui piaillent au début c’est accordé à la saison et plus sérieusement parce qu’elle inspire à la détente.

« A Nice Little Place » des petits soufflements pour commencer et ensuite une certaine montée en puissance qui donne un effet relaxant, c’est un bon morceau puis on sent qu’il a été bien travaillé.

« One Day I Will To Have This Kind Of Time » ne vous laissez pas intimider par la taille du titre, cette piste vous mettra sur les fesses avant que vous ayez fini de le lire de toute façon, elle est à la fois douce et puissante, relaxante et angoissante. Enfin le mieux c’est de l’écouter.

« Own Stretching Time »  celle-ci peut laisser penser à quelque chose d’assez banal et pourtant … On se laisse endormir pour se réveiller dans une espèce de spirale reggae « électronifier », un titre assez psychédélique.

« The Aubergine Of The Sun » c’est probablement la piste que j’ai trouvé la moins bonne, j’ai toujours détesté les effets « robotiques » dans les chansons même dans la dub pourtant le son derrière est assez entrainant mais je ne sais pas, ça bloque.

 

Enfin quoi qu’il en soit, Mir est purement et simplement ce qu’un bon fan de dub doit avoir dans sa cédéthèque. Pour les moins courageux, ne vous laissez pas décourager car il est vrai que huit minutes ça peut paraitre long sans voix à proprement parler mais c’est un excellent moment de détente et de relaxation. Laissez-vous tenter.

 

Méchet Jean

 

Tracklist :

  1. One Day I Wish To Have This Kind Of Time
  2. Adrift In Hilbert Space
  3. Owl Stretching Time
  4. Squirrel and Biscuits
  5. A Nice Little Place
  6. Mouse Eating Cheese
  7. The Aubergine Of The Sun

 

Rogue Cho Pa – Star Slinger

Publié: 2011/04/08 par unlimitymusic dans Critiques, Electro
Tags:,

Cover de l'EP

Sampler n’est pas chose aisée et pourtant il semblerait que pour certaines personnes, ce soit comme marcher ou encore boire. On peut dire que c’est le cas pour Star Slinger, le britannique « sampleur » de Kanye West notamment nous entraine dans un monde rempli de fluctuations sonores et de trame hip-hop avec ce nouvel ep, Rogue Cho Pa.

Pour débuter, les premières notes de « Like I Do » donne le ton avec une voix féminine vraiment travaillée et un changement sonore qui pourrait sembler désagréable quand on ne connait pas ce style. Partir de rien et faire quelque chose de bien, c’est le crédo de « Do It Myself » dans lequel on retrouve des gémissements de femme, âmes sensibles s’abstenir donc (ou éviter d’écouter ce morceau devant vos parents au risque de passer pour un pervers). Autre morceau de choix dans cet ep, « Rene Storm » où l’on retrouve une voix r’n’b assurée sur des beat changeants.

Comme quoi on peut faire les fonds de tiroirs et en tirer quelque chose de bon, toujours est-il qu’il faut avoir le talent pour le faire et celui de Star Slinger parait indéniable !

Méchet Jean

 

Tracklist :

  1. Like I Do
  2. Hot Potato
  3. Do It Myself
  4. Hoe Pulla
  5. Rene Storm
  6. Impressionable

Martyr – Coleco

Publié: 2011/04/07 par unlimitymusic dans Critiques, Electro
Tags:,

 

Cover de l'EP

La Dub est au rendez-vous en ce début de mois d’avril puisqu’aujourd’hui, on s’engouffre dans un nouvel espace de découverte artistique avec ce tout nouvel EP, Martyr, du britannique Coleco. Mixtape de quatre pistes qui devrait vous faire passer par tous les états possibles avec un assemblage de musicalité détonante !

 

La première piste et éponyme est assez longue aussi bien à se mettre en place que pour finir en fait, la plus longue mais la moins réussie à mon gout, même les bruitages et la flûte de pan n’y feront rien. On se laisse un peu endormir avant d’être sorti de sa torpeur par « Morbid Curiosity » et son côté assez glauque, on y sent quelque chose de malsain. En tout cas, ça donne un certain effet qui n’est pas désagréable, cependant la chanson « Taostic » est celle qui est le plus aboutie selon moi, avec son petit suspense de l’intro avant de laisser la place à des sonorités reggae associés aux tambourinements incessants puis pour parachever le travail d’un EP réussi quoi de mieux qu’une piste dynamité par des beat puissants ? Et bien c’est le cas avec « Aether » !

Un EP qui prend de l’ampleur au fil de l’écoute et au final une sortie plutôt réussie pour Coleco.

 

Méchet Jean

 

Tracklist :

  1. Martyr
  2. Morbid Curiosity
  3. Taostic
  4. Aether